• Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc
  • Spotify - Cercle blanc
  • SoundCloud - Cercle blanc
  • Deezer - White Circle

©2019 par Amandine Alamichel. Créé avec Wix.com

NICOLAS MORO

Avec sa voix chaude, ses costumes impeccables et l’autodérision qu’il enfile avec eux pour jouer les crooners-losers, avec ses paroles millimétrées, tantôt ironiques et potaches, tantôt mélancoliques et graves, ses références musicales et ses clins d’œil permanents au swing, au blues et à la musique populaire du siècle dernier, son air de n’y connaître rien et son humour absurde et flegmatique... Nicolas Moro a su créer un univers original, neuf et pourtant familier où derrière une apparente simplicité, se cache un vrai talent d’auteur compositeur interprète et un musicien exigeant.

 
 
A l'écoute

«Faux looser ou faux fanfaron, Nicolas Moro étale ses capacités sur une large palette musicale pour nous entrainer dans une apparente futilité. On se laisse berner avec plaisir tant il y a, derrière la farce, un regard sérieux, distancié et une vraie tendresse.»

Michel Trihoreau (Nos enchanteurs)

BIO

Nicolas Moro débute la guitare à  l’âge de 12 ans en découvrant le rock. Il s’intéresse rapidement aux origines de cette musique et se passionne alors pour le blues et la musique noire américaine qui deviendront ses influences principales. A la fin des années 90 il co-fonde Opa Tsupa, quintette avec lequel il parcourt les routes et devient professionnel. Il écrit la quasi totalité des titres du groupe et s’initie à d’autres instruments ( banjo, mandoline, lap steel...) afin de mélanger des styles qui lui sont chers : jazz manouche, western swing, chanson et qui deviendront la signature sonore de cette formation devenue aujourd’hui une référence du genre. Il se produit en homme-orchestre de country-blues sous le nom de : « Stompin’Joe » et joue également dans de nombreux orchestres aux répertoires divers ( Musette, Calypso, Mandoline napolitaine). En 2017 paraît chez Cezame Music Agency , l'album: " Folk Blues" un disque qui regroupe plusieurs de ses compositions instrumentales aux côtés de celles de Jean Jacques Milteau , Manu Galvin et Chris Lancry.

En 2015 avec la fin de Opa Tsupa, Nicolas Moro décide d’écrire un nouveau répertoire de chansons en réservant plus de place à ses talents de parolier et de les présenter au public soit, en s’accompagnant seul à la guitare, soit en trio avec Éric Sansiquet à la contrebasse et Alban Mourgues à la batterie.

Il tourne des clips vidéo ( Le Montmorillon swing, Le destin des affreux...) ,multiplie les concerts et enregistre un premier album auquel collaborent plus de vingt musiciens : « L’amour est un oiseau volage » (coup de cœur des médiathèques de Paris) qui sort en 2018.

En 2019 il enregistre un disque 5 titres : « Des traits en commun » avec d’autres auteurs-compositeurs-interprètes dont il se sent proche : Sanseverino, Éric Toulis, Nicolas Jules, Boule et Wally.

 
 
 

06 75 18 69 82

Sans Provision Prod°

Management - Label

06 23 76 65 37

lic entr-spect: 2-1089227 / 3-1089228

IMG_1400.jpg