Rechercher

RÉTROSPECTIVE 3

Avant d’oser chanter mes trucs, ça a pris du temps. Heureusement dans Opa Tsupa, il y avait Mickael Talbot. J’écrivais des chansons comme : « Betty Boop », qu’il interprétait avec sa belle voix et une facilité toujours déconcertante. Quelques années plus tard, je rencontre Les Poupées Gonflées, trois musiciennes du sud de la France qui me disent qu’elles la chantent elles aussi et qu’elles pensaient qu’elle avait été écrite par un groupe argentin. Comme je suis très étonné, elles me montrent sur leur téléphone le groupe en question : La Familia de Ukeleles qui joue « Betty Boop » dans un rade de Buenos Aires.( C’est ici : https://youtu.be/lEKS2XJT6ww ) Je me rends compte d’ailleurs, qu’un autre groupe, des Colombiens, la reprennent également du côté de Medellín (Ici : https://youtu.be/k_M76ZUQEBk). Ils vont même jusqu’à imiter nos personnages sur scène. Je suis sur le cul. Je ne sais pas si je connais un état de bonheur plus grand que lorsque j’entends quelqu’un chanter une de mes chansons. À part peut-être le score de Valérie Pécresse aux dernières élections qui m’a quand même rendu heureux pendant plusieurs semaines... Voici une version de cette chanson en public avec de la rigolade en introduction. A une époque où j’avais encore le poil noir et luisant. Bon dimanche les amis.



9 vues0 commentaire